Broadway de Fabrice Caro, l’infernale mécanique de l’imagination

0
214

Vous êtes confiné(e)s et vous vous ennuyez ? Venez donc vous installer dans la salle des machines du cerveau d’Axel, vous allez bien vous marrer !

Axel a « quarante-six ans, presque cinquante ». À première vue, il n’est pas vraiment à plaindre Axel, il est marié à Anna avec qui il a deux enfants, Jade et Tristan, un boulot stable et une maison, mais ce bonheur de façade est loin d’être un parapluie efficace contre les contrariétés et autres tuiles qui ne semblent tomber que sur lui, pour notre plus grand plaisir ! Lui est forcément un peu désenchanté…mais jamais cynique !

Et pourtant il semble consacrer sa vie à tenter de trouver la bonne solution face aux nouveaux problèmes provoqués par son entourage, que ce soit par chaque membre de sa famille, son voisin, ses collègues mais aussi par les administrations comme la CPAM, par le hasard, et très souvent par lui-même puisque grâce aux mécanismes de son imagination incroyablement fertile et drôle, il parvient à les amplifier, comme s’il tentait d’éteindre un innocent départ d’incendie à l’aide d’une bassine d’essence.

Est-ce qu’on va rire des malheurs de ce pauvre Axel ? On va se gêner !  

Par exemple, quelle attitude adoptée quand vous êtes convoqué par la prof d’anglais de votre fils de 14 ans qui l’a dessinée pratiquant une joyeuse levrette avec un collègue, fils qui, il n’y a pas si longtemps jouait sagement aux Playmobil…

Et que faire, lorsqu’en attendant anxieusement ce rendez-vous devant la salle des profs, vous avez l’idée lumineuse de vérifier votre haleine en soufflant dans votre main droite et que vous constatez que cette dernière (votre main mais peut-être aussi votre haleine) empeste l’oignon que vous avez coupé à midi. Et bien sûr, c’est la main droite qui tenait l’oignon puisque vous êtes gaucher alors devez-vous serrer avec cette main puante, celle que ne manquera pas de vous tendre la prof ?

Enfin, comment retrouver un peu de contenance quand ladite prof est enfin venue vous chercher et que vous lui avez débilement tendu votre main gauche pour éviter une transmission du fumet oignonesque…Oui, espérer très fort qu’elle pense que vous êtes infirme. 

Oui, ce n’est pas facile d’être Axel, par contre notre séjour dans la salle des machines de son cerveau est beaucoup trop court ! On en redemande !

ET ON ACHÈTE SES LIVRES DANS DES LIBRAIRIES INDÉPENDANTES ! C’EST UN ORDRE ! (sauf La Fille du Train, qui, rappelons-le, est aussi utile à la littérature qu’un tube de crème solaire à un spéléologue. Celui-là, vous pouvez le voler au supermarché du coin.

Article précédentPylon, c’est extra cool
Article suivantBienvenue en terre Amazone !
Mister K.
Ancien cosmonaute Est-Allemand, il devient champion de patinage politico-artistique dès qu’il apprend la chute du Mur vendredi dernier. En parallèle, il travaille dans plusieurs rédactions prestigieuses qu’il quitte avec enthousiasme quand l’équipe d’Electric Tsunami le rencontre et lâche l’argument massue sur sa table basse « Bah…heu…t’auras qu’à écrire des trucs. » Comment refuser un tel défi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici