Smirnov Ice

2
189

Imaginez. On est en octobre 1987, vous êtes un petit jeune hyper impliqué dans la scène undergroud française, et parmi tous ces Asylum Party, Moderne, et Guerre Froide, Smirnov sort Vingt Ans Encore.
Imaginez encore. On est en 2018, vous êtes dans un amphithéâtre de fac, et durant un dig hardcore sur le world wide web au lieu d’étudier, vous tombez sur Vingt Ans Encore, de Smirnov.

Smirnov - Vingt Ans Encore (1987) Coldwave, Post Punk - France

6 chansons, c’est tout ce qu’il a suffit à Olivier Lugon, Sébastien Schmidt, Dominique Peterschmitt, et Antoine Bellwald pour conquérir mon petit coeur d’amatrice de post punk / coldwave français.

Vingt Ans Encore, plus qu’un album c’est un état d’esprit.
Des chansons très très 80s avec des lignes de basse bien reconnaissables, des synthés et des paroles simples mais efficaces, qui retransmettent l’ambiance folle de 1987, année marquée par le SIDA, l’avancée de l’extrême droite Le Pen, et le chômage qui atteint un taux historique en France.
Désespoir mais aussi espoir, c’est ce que je retiens à chaque fois que je réécoute l’album en boucle.

On a qu’une envie, c’est danser. Antoine Bellwald, envoyez moi les early demos et les tracks pas sorties, j’en ai besoin pour survivre.

Pistes favorites : tout l’album. Nan, Charlotte Gage, et Les Jeunes Aiment La Danse.
P.S.: on notera la voix du chanteur dans Suzy, qui me fait beaucoup trop penser à Bertrand Cantat. Anyone ? No ? Just me ? Très bien…

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici